Guide de la SAS : comment fermer une telle entreprise ?

Avant tout, il est essentiel de citer une règle importante. Fermer une société par actions simplifiée volontairement ne peut être effectué que si la sas est capable de régler ses passifs moyennant ses actifs. Si ce n'est pas le cas, une liquidation doit être déclarée par le tribunal si ce dernier considère que la société est en état de cesser les paiements.

Dans le cas où ces conditions sont respectées par l'entreprise, les actionnaires sont en mesure d'entamer la fermeture de leur SAS :

  • Eux-mêmes,
  • ou encore avoir recours à un spécialiste.

Si les associés choisissent eux-mêmes d'effectuer la fermeture, ils doivent se débarrasser de toutes les procédures qui encadrent la cessation d'activité des entreprises. Ces procédures peuvent également être effectuée sur le net au niveau d'une interface juridique mise en ligne.

En effet, les démarches de fin d'activité seront partiellement automatisées. De nombreux exemplaires d'actes seront proposés aux actionnaire sur la plateforme. Cette dernière peut également se débarrasser de la publication de l'annonce de cessation définitive d'activité.

Plus de détails en ce qui concerne la SAS sur notre sas.

Guide la SAS : voulez-vous plus de détails ?

Dans le cas où les entrepreneurs souhaitent confier l'effectuation des démarches à un spécialiste, ce dernier doit recevoir tous les documents essentiels de la part des entrepreneurs afin d'accomplir toutes les tâches convenablement.

La délégation de ce spécialiste peut être d'une manière entière ou encore partielle.