SAS : de quels privilèges le président bénéficie-t-il ?

Depuis vingt ans d'existence, la société par actions simplifiée ne cesse d'attirer les investisseurs. C'est d'ailleurs la forme juridique la plus adoptée en France, et ce pour les avantages suivants :

  • La simplicité de son fonctionnement;

  • la souplesse de ses statuts;

  • la capacité de choisir un régime fiscal à la faveur des fondateurs;

  • la limitation de la responsabilité des associés par le capital social;

  • l'illimitation du nombre des associés.

Concernant le président, sa fonction ne se résume pas à la responsabilité et à la gestion, mais c'est aussi une multitude de privilèges à son honneur, à savoir :

  • Impôt sur le revenu global très peu onéreux estimé à 8% de ce dernier;
  • il est assimilé-salarié, ce qui lui permet de profiter d'une protection sociale du régime général;
  • s'il reçoit un salaire, il pourra cotiser pour la retraite et pour l'assurance maladie;

  • si le salaire est sous forme de dividendes, il ne paie aucune cotisation.

Pour d'autres informations, consultez le site suivant : https://createur-de-sas.com

Les inconvénients de la SAS

La SAS, comme tout autre forme juridique, a quelques inconvénients. De ce fait, toute investisseur souhaitant l'adopter devrait savoir qu'elle est privée d'accès au marché financier et la bourse par la même occasion. Il est également important de savoir que son taux de charges sociales s'élève à 70% du revenu, ce qui est excessivement onéreux. En savoir davantage.